Pacte d’amitié signé entre le village de Machu Picchu au Pérou et celui de Otama (préfecture de Fukushima) au Japon

photo machu picchu
Monsieur Toshikazu Oshiyama, Maire de Otama et Monsieur Delman David Gayoso Garcia, Maire de Machu Picchu lors de la signature du pacte d’amitié sur le site inca du Machu Picchu au Pérou, le 26 octobre 2015. (Photo : Otama village government)

Après avoir décliné les nombreuses demandes de communes du monde entier, le village péruvien de Machu Picchu a choisi le village japonais de Otama, dans la préfecture de Fukushima, pour lancer ses toutes premières démarches vers un jumelage.

C’est le 26 octobre 2015 que le pacte d’amitié a été scellé entre les deux municipalités. La cérémonie de signature a réuni, sur le site de l’ancienne cité inca du Pérou, les maires des deux communes, Monsieur Toshikazu Oshiyama pour Otama et Monsieur Delman David Gayoso Garcia pour Machu Picchu, en présence de nombreux résidents et officiels des deux villages.

Le Machu Picchu, et son sanctuaire historique inscrit au patrimoine mondial de l’humanité, culmine à 2430 m d’altitude, sur le versant oriental de la cordillère des Andes, dans un site d’une extraordinaire beauté.

Ce statut a valu au village de Machu Picchu d’être l’objet de nombreuses sollicitations de jumelage de la part de diverses municipalités à travers le monde, mais l’absence de liens avec les postulants n’a pas permis d’envisager de suite à ces requêtes.

Le village péruvien se rapprocha alors de la petite ville de Otama, située dans la préfecture de Fukushima, qui occupe une place particulière dans le cœur de Machu Picchu.

Yokichi Nouchi Machu Picchu
Yokichi Nouchi, né le 18/11/1895.   Photo : http://fernandonakasone.blogspot.fr/

C’est en effet de Otama qu’est originaire le ressortissant japonais M. Yokichi Nouchi, qui émigra au Pérou en 1917 à l’âge de 21 ans et travailla, comme employé des chemins de fer, à l’installation des voies d’accès menant à Machu Picchu.

Il s’installa au village, communauté rurale à l’époque, et contribua au développement du tourisme dans la région, jusqu’à sa mort en 1969. Il participa notamment à la fourniture d’électricité en érigeant une centrale hydraulique et construisit un hôtel. Ainsi, presque 100 ans après son débarquement au Pérou, M. Yokichi Nouchi et son dévouement pour le développement local ont été à l’origine du pacte d’amitié entre les villages de Machu Picchu, au Pérou et Otama au Japon.

Les deux municipalités envisagent dorénavant de promouvoir des échanges culturels et commerciaux entre elles. Une coopération dans des domaines tels que l’éducation et l’agriculture est à l’étude.

(Source : NHK)