FUGAKU 富岳, le superordinateur le plus puissant au monde est à Kobe, au Japon

Le classement TOP500 des superordinateurs les plus puissants au monde, existe depuis 1993 et est mis à jour tous les six mois, en juin et novembre de chaque année.

Le TOP10 de ce classement pour novembre 2021 regroupe le Japon, les États-Unis, la Chine, l’Allemagne et l’Italie.

Pour la quatrième fois consécutive, le 16 novembre 2021, le superordinateur japonais FUGAKU, installé à Kobe et développé par la firme FUJITSU pour le compte de l’institut de recherche RIKEN, a été désigné comme le plus performant au monde.

FUGAKU est capable de réaliser 442 millions de milliards d’opérations en une seconde (442 pétaflops), soit une vitesse trois fois supérieure à celle de son concurrent direct, l’américain SUMMIT, développé par IBM, qui le suit avec 148 pétaflops. Les autres machines sont toutes sous les 100 pétaflops.

Pour la première fois au monde, le super ordinateur japonais a maintenu sa position de leader dans quatre des cinq catégories du TOP500 dont les performances de calcul et le traitement des données.

Il participe depuis l’année dernière à la recherche sur le covid-19 au travers de simulations sur l’analyse de la dispersion des gouttelettes respiratoires dans des espaces clos ou sur le développement d’un traitement.

En plus du domaine médical (dont le développement de médicaments et la thérapie génique), les performances de ce supercalculateur seront également mises à contribution pour les prévisions des catastrophes naturelles.

Pour le directeur du centre RIKEN, « l’une des missions les plus importantes de FUGAKU est de protéger le bien-être des citoyens en utilisant cette puissance de calcul phénoménale ».

Source : TOP500, NHK, JIJIPRESS FUJITSU, RIKEN