Une histoire d’Art entre la France et le Japon

Créations de Madame Miyuki Delphine HARA ABE LAMY
ラミ一 安部 原 三幸 デルフィン


Nom d’artiste 翠星庵 幸峰 – SUISEIAN KÔHÔ

PHÉNIX HYMNE À LA PRIÈRE

3ème partie

1996

PRÉLUDE À L’ÉLAN VITAL AU PAYS DU SOLEIL LEVANT

2ème partie

Prix de la meilleure technique au concours mondial de Patchwork

du Château de Castelnou FRANCE 1994

DANSE DES ÂMES VERS LA LUMIÈRE

1ère partie

Exposé en 1994

1976 Diplômée au JAPON dans les univers suivants

* art traditionnel japonais de la confection de KIMONO
* art traditionnel japonais de la composition florale IKEBANA

Elle reçoit le nom d’Artiste SUISEIAN KÔHÔ

雅号– GAGÔ 翠星庵 幸峰

1994 Primée en FRANCE pour ses créations de « tableaux en tissus »

Au concours mondial de Patchwork organisé au château de Castelnou FRANCE sur le thème ART MÉDIÉVAL : le Grand Jury composé de neuf personnes du monde des Arts attribue à Madame Miyuki HARA LAMY le PRIX DE LA MEILLEURE TECHNIQUE pour son œuvre

Prélude à l’élan vital au pays du Soleil Levant 

Tableau en tissus de 97cm de hauteur et 207cm de longueur

***

La rencontre entre le fil et le tissu constitue les prémices du tableau en tissu

Axe – Jiku

La rencontre du fil et du tissu dans l’harmonie entre la France et le Japon, je l’appelle « tableau en tissu »

翠星庵 幸峰 - SUISEAN KÔHÔ

2011 Primée au JAPON pour ses créations d’origami

Quatorze créations d’origami, originales et uniques, de Madame Miyuki HARA LAMY ont été sélectionnées par le Président du « Centre International d’Origami » de Tokyo JAPON, la plus ancienne institution d’origami du Japon fondée en 1858 et véritable musée de l’origami

Ces quatorze créations ont été sélectionnées pour intégrer définitivement la prestigieuse « COLLECTION TAKAHAMA » auparavant exposée au Musée du Louvre et à la Bibliothèque Centrale de l’École Polytechnique de Paris FRANCE
Ces quatorze créations ont été exposées à partir de 2011 à l’Exposition Internationale de Tokyo et ont participé à une exposition tournante dans différents pays pour présenter l’art ancestral de l’origami au travers d’échanges culturels traditionnels japonais

2011 Créations d’origami

Depuis le 11 mars 2011 particulièrement, elle approfondit l’univers de l’origami et se consacre à des créations diverses, notamment ombrelles japonaises (番傘 – bangasa) poupées en kimono et boîtes de formes géométriques variées avec compartiments et couvercles

A partir de 2016, elle effectue un retour sur la tradition de l’origami, en y joignant une approche sur le modernisme cubique

En 2013 particulièrement, Madame Miyuki HARA LAMY confectionne sur demande, à l’attention de la Fédération Française de Judo, un total de 204 boîtes de 11 variétés originales en forme de triangle carré cube rectangle et pentagone

***

L’art du pliage de papier, ou origami, est pratiqué depuis plusieurs siècles au Japon.
Les papiers que j’utilise pour mes créations proviennent principalement du Japon mais j’utilise également d’autres catégories de papier. Il y a une histoire comme un poème dans le dessin de chaque
papier.
La pratique de cet art créateur est un voyage sur le chemin de la paix intérieure, d’une profonde sérénité.

翠星庵 幸峰 – SUISEIAN KÔHÔ

http://association-toki.com/culture/miyuki-hara-lamy-primee-japon-creations-origami/

2017 Calligraphie

En 2017, Madame Miyuki HARA LAMY est sollicitée pour réaliser, pour les Archives nationales de Pierrefitte-sur-Seine, France, les calligraphies destinées à la première exposition en Europe des Dessins des HIBAKUSHA – 被爆者survivants d’Hiroshima et Nagasaki, la commande précisant que les caractères japonais soient calligraphiés avec une écriture normale et lisible en japonais, non une écriture très artistique.

Le grand titre et sept titres de sept parties de l’exposition ont été calligraphiés par Madame Miyuki HARA LAMY pour des panneaux de grandes dimensions.

Titre de l’exposition en horizontal

Hibakusha, Dessins des survivants d’Hiroshima et Nagasaki

被爆者、広島と長崎を生き残った人々の絵 (240×75 cm)

Titres des sept parties de l’exposition en vertical

Hiroshima et Nagasaki avant * 以前の広島と長崎 (60×114)

Originalité des Genbaku no e * 原爆の絵の独創性 (170×100)

Sous le champignon atomique * 原爆のきのこ雲の下で (250X100)

Ce que j’ai vu ce jour là * あの日、何を見たのか (250X100)

Liens * (250X100)

La vie * いのち (250X100)

L’espoir * きぼう (170×100)

Cette exposition était ouverte au public en deux temps :

* au Centre Joe Bousquet et son Temps – Maison des Mémoires de Carcassonne, France, du 30 juin au 31 octobre 2017

* au siège des Archives nationales à Pierrefitte-sur-Seine, France, du 8 décembre 2017 au 31 mars 2018

http://www.archives-nationales.culture.gouv.fr/hibakusha

http://association-toki.com/actualites/hibakusha/

http://association-toki.com/culture/nobel-litterature-2017-kazuo-ishiguro/

http://association-toki.com/culture/hibakusha-nobel-paix-2017-ican/

Catalogue de l’exposition édité en France (350 pages) 24×16,5 cm 25 €
ISBN : 978-2-917800-11-9

Ouvrage édité également en Bulgarie par l’éditeur bulgare Iztok-Zapad. Sortie à Sofia le 07 février 2020

Exposition parrainée par de nombreux organismes officiels dont

* le Ministère des Affaires étrangères et du Développement International, France

* l’Ambassade du Japon en France

* la Maison de la Culture du Japon à Paris, France

* le Centre d’Études japonaises de l’INALCO (Institut National des Langues et Civilisations Orientales), Paris, France

* l’Académie Nationale de Médecine, Paris, France

Exposition réalisée avec le concours de

* Hiroshima Peace Memorial museum 

* Nagasaki Atomic Bomb museum

* * *

Plus j’avançais dans la calligraphie, plus je sentais être imprégnée par la force intérieure pure et profonde de la vie. C’était ma première rencontre avec la calligraphie.

翠星庵 幸峰 – SUISEIAN KÔHÔ

Sous le ciel de France

à suivre…